27 juillet 2013 ~ 0 Commentaire

Radio New Zealand : News : National : Alternative gout medication to be available

Quand le cyber remet au goût du jour des pratiques issues de la Guerre Froide

More than 100,000 people in New Zealand have gout, a painful disease caused by high levels of uric acid in the blood. Radio New Zealand’s health correspondent says gout patients largely rely on a first-line treatment called allopurinol, which is effective but doesn’t work for everyone. Benzbromarone is considered particularly effective for Maori and Pacific men with gout, because of a gene which is stronger in those groups, but which is directly targetted by the drug. Benzbromarone, although still unregistered, is now listed on the pharmaceutical schedule and will now be easier for patients to get, when first-line treatments are ineffective or can’t be tolerated. Associate professor Tony Merriman of Otago University, a genetics expert, said benzbromarone addresses the problem of too much uric acid in a person’s blood. He said gout is a treatable metabolic disease that tends to go hand in hand with diabetes, kidney and heart disease and high cholesterol. The listing follows a six-year campaign by researchers and others to get benzbromarone more widely available for those who can’t tolerate or get no benefit from the other mainstream drugs. The change was welcomed by the Maori Gout Action Group in Auckland, which said there are thousands of men with untreated gout.

Du vin de glace au goût des vignerons québécois | Claudette Samson | Agro-alimentaire

Radio New Zealand : News : National : Alternative gout medication to be available gout

Mais bien quil soit devenu aujourdhui beaucoup plus facile de derober de grandes quantites dinformations numeriques avec relativement peu de risque, il semblerait que les vieilles techniques de lere pre-silicone fassent elles aussi un retour en force. Le CSIS, lagence de renseignement canadienne, a ainsi publie un document a destination des employes du gouvernement en deplacement a letranger afin de les sensibiliser, entre autre au danger des pieges sexuels . La technique est bien entendu vieille comme le monde (en temoignent les fameuses hirondelles du KGB durant la guerre froide). Mais il semble quelle fasse un retour remarque cette fois moins dans le but de collecter des secrets dalcove (quoi que) que pour acceder aux ordinateurs portables et autre smartphones des officiels en deplacement professionnel. Les services canadiens indiquent toutefois que la technique est susceptible detre egalement utilisee pour faire chanter ou embarrasser publiquement la victime apres avoir enregistre les ebats. Intitule Far From Home: A Travel Security Guide for Government Officials , le documentprodigue dautres conseils et semble en definitive etre avant tout un recueil de bon sens : Communiquer le moins dinformations personnelles possible lors du passage de frontieres (y compris dans les imprimes a remplir ou aux employes de laeroport), car ceux-ci peuvent aider les services etrangers a selectionner les cibles les plus interessantes Considerer que ses bagages seront fouilles Ne pas parler business en presence de chauffeurs de taxi ou de personnel dhotel ou de restauration Ne pas stocker son ordinateur portable dans le coffre-fort de sa chambre dhotel. Seule sa propre ambassade est suffisamment fiable pour y laisser un ordinateur sans surveillance Ne pas accepter de cadeau, surtout technologique (les cles USB peuvent bien entendu etre piegees, mais lon a aussi vu des cables, des chargeurs de smartphone et autres adaptateurs contenir des pieges, ndlr) Bref, ce sont de bons vieux conseils qui napprendront strictement rien a quiconque sinteresse un tant soit peu a la securite. Mais ils seront certainement tres utiles dans le cadre dun petit livret a distribuer aux cadres de lentreprise avant leur depart a letranger !

Et comme le demandait le Quebec, cette norme inclura la technique consistant a deposer les raisins dans des filets au-dessus des vignes ensevelies par la neige. Le mode de fabrication retenu representait un enjeu d’importance pour les vignerons quebecois, qui faisaient face a une forte opposition de leurs confreres d’autres provinces. Au coeur du debat : le droit d’utiliser l’appellation vin de glace, un element central pour percer les marches d’exportation. En Ontario ou en Colombie-Britannique, qui sont les principaux producteurs, le raisin gele sur le plant et y demeure jusqu’aux vendanges. Au Quebec, l’abondance de neige dans plusieurs regions force les producteurs a cueillir les grappes apres que le gel ait fait tomber les feuilles des vignes pour les poser dans des filets suspendus au-dessus, ce qui est percu comme une concurrence deloyale dans les autres provinces. Formule ambigue La proposition du Canada prevoit que le vin de glace devra etre fait uniquement a partir de raisins geles naturellement sur vigne. La formulation en soi parait un peu ambigue et le president de l’Association des vignerons du Quebec, Charles-Henri de Coussergues, emettait encore cette semaine un petit doute quant a son sens final, mais l’Agence canadienne d’inspection des aliments a finalement dissipe les inquietudes. Selon la porte-parole Chantal Jacob, la cueillette et la mise en filet avant le gel naturel du raisin sur la vigne disqualifieraient le produit de la designation vin de glace. Or, explique M.

Natural Remedies for Gout

gout_tophus

Dietary risk factors for rheumatic diseases. Curr Opin Rheumatol. 17.2 (2005): 141-146. Choi HK, Atkinson K, Karlson EW, Willett W, Curhan G. Purine-rich foods, dairy and protein intake, and the risk of gout in men. N Engl J Med. 350.11 (2004): 1093-1103. Choi HK, Liu S, Curhan G. Intake of purine-rich foods, protein, and dairy products and relationship to serum levels of uric acid: the Third National Health and Nutrition Examination Survey. Arthritis Rheum. 52.1 (2005): 283-289.

Relance du processus de paix: scepticisme et goût de déjà vu en Israël

Le commentateur de la radio publique Chico Menache estime « qu’aucun responsable israelien ne pense qu’il est possible de parvenir a un accord definitif ». Nahum Barnea, un des editorialistes les plus influents, n’est guere plus encourageant dans le quotidien Yediot Aharonot. « Kerry a remporte un succes diplomatique, les negociations ne constituent toutefois pas un but, mais un moyen. La maniere dont Kerry gere ce conflit va tres certainement aboutir a un nouvel echec ». Reduire les presssions americaines Shalom Yerushalmi, dans le quotidien Maariv (centre-droite), souligne que « Benjamin Netanyahu a toujours voulu un processus, mais pas forcement un processus de paix, une sorte de negociations qui permettent de reduire les pressions americaines ». Par precaution, l’aile dure de la majorite est montee au creneau pour etouffer dans l??uf toute velleite de concessions de Benjamin Netanyahu. Les critiques ont porte dans un premier temps sur la liberation par etapes d’une centaine de prisonniers palestiniens censee intervenir durant les negociations. Israel Katz, le ministre des Transports, membre du Likoud, et Uri Ariel, ministre du Logement, du Foyer juif (nationaliste religieux, proche des colons), ont denonce cette demarche qualifiant les prisonniers palestiniens de « terroristes assassins ». Ces deux ministres s’opposent aussi a la creation d’un Etat palestinien et a un gel – meme partiel – de la colonisation en Cisjordanie et a Jerusalem-Est.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Eduexcample |
Maitrelamer |
Miloiiil |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Raleigheomi
| Do need get my wisdom teeth...
| App0005